La Tonicité

Le nom même d’Eutonie situe cette approche corporelle en termes de tonus. C’est là une de ses spécificités car tout de l’humain est tonus, chaque membrane du corps organique pulse au rythme de sa tonicité.

L’Eutonie se déploie dans la recherche et l’objectif pour chacun, de trouver le bon tonus, celui capable de s’adapter, d'être non fixé, fluide, avec toujours cette conscience du corps global, qui donne lieu au sentiment d’être, d’être un, d’être soi.

Le travail corporel proposé en Eutonie concerne le plus souvent les muscles profonds, ceux dits squelettiques, c’est-à-dire ceux du maintien de la posture.

L’Eutonie ne s’adresse pas aux muscles directement, mais par l’attention portée au squelette, à sa structuration. Elle touche à la musculature qui l’accompagne, le soutient, lui permet une articulation, une tenue du corps, jusqu’à la verticalisation. C’est donc par l’intermédiaire de situations mettant en jeu le corps dans sa posture, sa mouvance, ou par l’attention portée à tel ou tel lieu du corps, ou contact, ou direction, que la régulation tonique se produit.

tonicite